De l’importance des aspects acoustiques dans les bâtiments de santé

Les conséquences du bruit en milieu hospitalier sur les patients sont multiples :

  • une diminution de la capacité à lutter contre le stress, perturbation du sommeil,
  • une augmentation des délais de récupération, des délais de cicatrisation, de la prise de médicaments donc des temps de séjour en milieu hospitalier,
  • des infections post opératoires entrainant un prolongement du séjour hospitalier,
  • effets néfastes sur les nouveaux nés et les femmes enceintes,
  • une augmentation de la sensibilité au bruit par rapport à une personne saine.

Pour exemple de l’importance du sens de l’ouïe pour un humain, on peut rappeler qu’un fœtus dans le ventre de sa mère, commence à entendre autour du 4e ou 5e  mois, alors qu’il ne voit pas encore.

maternite

On entend In Utero

 

Une étude de Gilles Souet de l’ARS Centre publié en 2015, sur l’exposition au bruit des services de néonatalogie vient nous rappeler qu’il a été observé des troubles de la santé chez des nouveaux nés lorsque la mère est en zone bruyante durant la grossesse.

De plus, les prématurés sont plus nombreux dans les zones urbaines dites « bruyantes », bien que la causalité du bruit soit indirecte. En effet, cela est plus dû au stress généré par le bruit qu’au bruit lui-même.

Enfin, les femmes habitant à proximité d’un aéroport donnent plus souvent naissance à des enfants de faible poids (<2.5kg) (https://www.bruit.fr/images/stories/pdf/bruit-et-sante-decembre-2016/Gilles-Souet.pdf).

L’acoustique n’est pas un placebo !!!

 

Pour les usagers/patients des bâtiments de santé, des études menées sur des rats et des souris montrent que le bruit entraine une cicatrisation plus lente, et donc un temps de récupération plus long. Il apparait également que ce délai est plus long si le sujet est dans un environnement bruyant. [ref : Adverse effect of noise in the operating theatre on surgical site infection – Author: A.Kurmann, M. Peter, F. Tschan, K. Mühlemann, D.Candinas, G. Beldi – British Journal of Surgery – Volume 98 Issue 7 (July 2011)]

Enfin l’ADEME a publié la dernière version de l’estimation du cout social du bruit en France. Celui-ci est estimé à la somme vertigineuse de 147 Milliards d’euros par an !! (https://presse.ademe.fr/2021/07/147-milliards-deuros-cest-le-cout-social-du-bruit-en-france-par-an.html). La diminution de cette somme passe donc par la réalisation de bâtiment de santé adaptés aux occupants (patients et personnels).

Les aspects acoustiques ne sont donc pas une composante additionnelle à la réussite d’un bâtiment de santé. La prise en compte de ces aspects est un enjeu de santé majeure pour les occupants car elle est garante du bon fonctionnement des locaux entre eux et du bâtiment dans sa globalité.

Pour toutes ces raisons, chez Groupe GAMBA, nous mettons un point d’honneur à réaliser des bâtiments de santé dont l’acoustique est adaptée aux besoins. Au-delà de la réglementation acoustique sur les établissements de santé (Arrêté du 25 avril 2003), nous proposons les prescriptions adaptées en fonction du/des services concernés.

Le travail du bureau d’études acoustiques dans ces conditions prend une autre dimension. La notion acoustique n’est plus un paramètre secondaire, souvent qualifié de « confort ». Les études et publications scientifiques nous montrent qu’il s’agit d’un paramètre essentiel de protection de la santé des personnes.

PRESTATIONS

NOUS DÉCOUVRIR

INFORMATIONS

COORDONNÉES

INSCRIPTION

Les équipes de Gamba sont à votre écoute. Envoyez-nous un message avec le formulaire ci-dessous ou appelez nous.

Les fondamentaux et l'optimisation de De l’importance des aspects acoustiques dans les bâtiments de santé.

TARTIF
Prochaines sessions
Lieu de formation
Société *
Adresse *
Code postal *
Ville *
Téléphone *
Nom et prénom du responsable formation
E-mail du responsable formation *
Activité de l'entreprise *
Merci de nous indiquer par quel moyen vous avez connu notre centre
Précisions

Une question ? Gamba vous apporte la solution.

IDENTIFICATION