Logiciel
AcouS STIFF®

AcouS STIFF® est un logiciel de Prévision de l’indice d’affaiblissement acoustique. Notre programme est conforme aux normes ISO 717-1, NFS 31-051 et ASTM-E413. En plus de nos tutoriels, notre équipe vous forme à l’utilisation du logiciel AcouS STIFF®.

Nos formations se déroulent en inter-entreprise sur Toulouse et Paris mais aussi en intra-entreprise sur demande partout en France et à l’étranger. Elles permettent aux participants de connaitre les bases qui serviront à mettre en évidence l’influence des paramètres qui peuvent jouer pour optimiser un ouvrage.

R en fonction des dimensions d’encastrement du vitrage

Présentation du logiciel acoustique AcouS STIFF® (Acoustic Software Sound Transmission Index Full Forecast)

L’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi peut être mesurée dans un laboratoire spécialement prévu à cet effet (découplage des cellules émission et réception, formes et dimensions des cellules).

Toutefois l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi dépend d’un très grand nombre de paramètres. On pense naturellement à l’épaisseur, ou à la densité des matériaux constitutifs, mais des paramètres particulièrement variables d’une application à l’autre tels que longueur et largeur des panneaux revêtent aussi une grande importance, ainsi qu’en témoigne la figure ci-contre :

Dans ces conditions, le nombre de parois à tester est infini et la seule approche expérimentale, de par le temps et le coût qu’elle représente, ne peut suffire.

Le calcul prévisionnel apparait alors comme une démarche complémentaire indispensable. Les deux démarches, mesure en laboratoire et calcul prévisionnel, loin de s’exclure sont complémentaires et indispensables l’une et l’autre :

  • l’approche expérimentale ne peut être envisagée seule étant donné le nombre de cas à tester,
  • mais les modèles de simulation pour être validés doivent faire l’objet, sur des cas particuliers correctement choisis, d’une comparaison avec les valeurs expérimentales.

 

Le logiciel acoustique AcouS STIFF® est un outil de simulation concernant les calculs d’indice d’affaiblissement acoustique.

Simulation de parois complexe

Logiciel de prévision de l'indice d'affaiblissement acoustique

Le logiciel acoustique Acous STIFF® est un outil simple et adapté qui permet de :

  • Déterminer l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi simple ou complexe,
  • Aider au développement de produits nouveaux,
  • Optimiser des campagnes de mesures en laboratoire,
  • Apprécier la performance d’un doublage en fonction de son support,
  • Extrapoler les performances d’ouvrages conventionnels,
  • Faire la prévision d’ouvrages non conventionnels et leur optimisation,
  • Comprendre le comportement acoustique d’une paroi.

 

Les résultats sont présentés sous forme de graphes et/ou tableaux présentant les valeurs globales conformément aux normes ISO717-1, NF S 31-051 et ASTM E 413.

Définition des types de parois calculables par AcouS STIFF®

Le logiciel AcouS STIFF® permet d’effectuer des calculs prévisionnels d’indice d’affaiblissement des types de parois suivantes :

  • paroi simple (consiste en une plaque unique)
  • paroi feuilletée ou multicouche,
  • paroi orthotrope,
  • paroi composée d’un matériau poreux,
  • paroi doublée par un matériau poreux,
  • paroi double désolidarisée,
  • paroi double rigide,
  • paroi triple.

 

Par ailleurs, on peut effectuer les opérations suivantes sur les indices d’affaiblissement acoustique :

  • somme arithmétique d’au maximum dix indices d’affaiblissement acoustiques,
  • différence (Delta) entre deux indices d’affaiblissement acoustiques,
  • parois hétérogènes composées d’au maximum dix éléments de paroi différents.

Les différents types de liaisons

On distingue les différentes liaisons mécaniques suivantes :

  • ponctuelle : une distribution régulière de points de liaison, exprimée en nombre de points par mètre carré,
  • linéique : des lignes de liaison parallèles, type poutre, cette répartition est exprimée par l’entraxe de ligne à ligne en mètres,
  • surfacique : toute la surface du matériau intermédiaire constitue la liaison mécanique entre les parements externes. Seul le facteur de désolidarisation FD doit être renseigné,
  • périphérique : c’est seulement l’assise de la paroi qui constitue la liaison mécanique entre les parements externes. L’utilisateur a le choix de sélectionner de 1 à 4 côtés de la paroi avec un facteur de désolidarisation FD différents pour chacun des côtés s’il le souhaite. Pour chaque côté, la liaison périphérique est exprimée en mètre. Seuls les côtés dont la longueur et le facteur de désolidarisation FD sont renseignés seront pris en compte dans le calcul.

 

Pour une même paroi, il peut exister plusieurs types de liaison entre les parements externes.

Méthode de calcul

Il existe deux types de constituants de base dans AcouS STIFF®:

Premier constituant de base : la plaque

C’est un élément solide homogène, isotrope, de forme rectangulaire, son épaisseur est faible devant ses longueurs et largeurs, et aussi devant les longueurs d’onde de jeu, en particulier dans le solide.

Par la suite, cette plaque ne travaille qu’en flexion : aucune onde de cisaillement, de compression, de surface n’est prise en compte.

Par ailleurs, elle représente une barrière supposée complètement étanche à l’air : la vitesse d’une particule d’air sur la Plaque est égale à la vitesse de la plaque en ce point. Ce qui la distingue fondamentalement de l’autre constituant de base, le Poreux.

Paramètres importants :

  • longueur, largeur (en m)
  • épaisseur (en mm)
  • masse volumique (en kg/m3)
  • module d’Young (en N/m2) : représente la rigidité à la traction ou la compression du matériau constituant la plaque. Il s’agit ici du module d’Young dynamique, pouvant différer légèrement du module statique.
  • facteur de pertes internes (sans dimension) : grandeur combinant les pertes intrinsèques du matériau et celles dues au montage. La banque de matériaux fournit une telle valeur, qui ne peut être qu’approximative et qui a été élaborée par la pratique.
Deuxième constituant de base : le poreux

Il est composé d’un élément solide ou d’un agrégat d’éléments solides comportant des espaces vides susceptibles d’être saturés par un fluide. Il se présente alors comme l’assemblage de deux phases :

  • une phase solide représentant le squelette ou la structure du milieu constitué :
    • soit de fibres dans le cas de laines minérales (roche, verre) ou de tissus textiles,
    • soit d’une matrice dans le cas de mousse,
    • soit de grains dans le cas de sables, d’empilement de billes…
  • une phase fluide, par exemple un gaz saturant les espaces vides du squelette, dans le cas présent ce sera de l’air.
 

Tous les matériaux poreux caractérisés par un tel comportement acoustique dans le logiciel AcouS STIFF® sont perméables à l’air, par exemple, les mousses sont à pores ouverts.

En effet, le comportement acoustique d’une mousse à pores fermés (polystyrène par exemple) est de type Plaque. C’est la différence fondamentale entre les deux constituants de base.

Paramètres importants :

  • épaisseur (en mm)
  • résistivité à l’écoulement de l’air (en Pascal s/m2 ou rayls/m): paramètre physique mesurable, caractéristique intrinsèque d’un matériau poreux. Il est dans une certaine mesure lié à la masse volumique dont il intègre entre autre cette information. Il permet de calculer le coefficient de fibrage (paramètre informatif actuellement) à partir de la masse volumique du matériau poreux, ceci afin de donner un retour aux utilisateurs habitués à l’utilisation de ce coefficient.
  • module d’Young (en N/m2): assimilable à la compressibilité de l’air saturant la structure; compressibilité isotherme aux basses fréquences car il y a échange thermique entre l’air et la structure lors des vibrations acoustiques, adiabatique à partir d’une certaine fréquence située suffisamment haut dans le spectre audible pour ne pas en tenir compte.

Exemples AcouS STIFF®

Découvrez quelques exemples de montages possibles avec le logiciel AcouS STIFF®.
Cette liste n’est pas exhaustive.

Bardage

Double peau :

  • Bardage double peau avec un plateau en acier de 75/100 + VN30 + VN70 + un bardage en acier de 75/100
  • Calcul : RW = 46
  • Mesure : RW = 45
double-peau

Bac acier 75/100 :

  • Bac acier de 0.75 mm
  • Calcul : RW = 23
  • Mesure : RW = 22

bac-acier-75

Bac acier 63/100 :

  • Bac acier de 0.63 mm
  • Calcul : RW = 16
  • Mesure : RW = 15

 

bac-acier-63

Béton

Béton armé de 8 cm :

  • Béton armé de 8 cm
  • Calcul : RW = 46
  • Mesure : RW = 47
beton-8cm

Béton armé de 10 cm :

  • Béton armé de 10 cm
  • Calcul : RW = 49
  • Mesure : RW = 48 à 51
beton-10-cm

Béton cellulaire

Béton cellulaire de 14 cm :

  • Béton cellulaire de 14 cm
  • Calcul : RW = 41
  • Mesure : RW = 40
 
beton-cellulaire-de-14-cm

Béton cellulaire de 20 cm :

  • Béton cellulaire de 20 cm avec enduit de face
  • Calcul : RW = 46
  • Mesure : RW = 46

 

beton-cellulaire-de-20-cm

Doublage

Carreaux de plâtre :

  • Doublage sur carreaux de plâtre : Carreaux de plâtre de 7 cm + laine de verre rigide de 5 cm + 1 BA10
  • Calcul : RW = 56
  • Mesure : RW = 55
carreaux-de-platre

Béton armé de 20 cm :

  • Doublage sur béton armé de 20 cm : béton armé de 20 cm + 8 cm de laine de verre rigide + 1 BA10
  • Calcul : RW = 71
  • Mesure : RW = 73
beton-arme-de-20-cm

Doublage sur brique :

  • Brique creuse de 5 cm avec une lame d’air de 1 cm + 3 cm de laine de verre rigide + 1 BA10
  • Calcul : RW = 54
  • Mesure : RW = 54
brique

Doublage sur ossature :

  • Béton armé de 16 cm + 3,5 cm de lame d’air + 7,5 cm de laine de verre semi rigide +1 BA13
  • Calcul : RW = 74
  • Mesure : RW = 74
ossature

Plancher

Plancher bois :

  • 1 panneau de bois (CTBH) de 22 mm + 165 mm d’air et 200 mm IBR + 1BA13
  • Calcul : RW = 61
  • Mesure : RW = 62
plancher-bois

Plancher flottant :

  • Béton armé de 14 cm avec du Rocksol de 15 mm et une chape mortier de 4 cm
  • Calcul : RW = 58
  • Mesure : RW = 58
plancher-flottant

Vitrage

Verre simple :

  • Verre de 6 mm
  • Calcul : RW = 29
  • Mesure : RW = 30
verre-simple-6-mm

Verre feuilleté :

  • Verre feuilleté constitué d’un verre de 5 mm + viscoélastique + verre de 5 mm
  • Calcul : RW = 38
  • Mesure : RW = 39
verre-feuillete-acoustique

Double vitrage 44.2/20/55.2 :

  • 2 verres feuilletés de 4 mm, lame d’air de 20 mm et 2 verres feuilletés de 5 mm
  • Calcul : RW = 48
  • Mesure : RW = 47 à 49
double-vitrage

Façade avec isolation rapportée par l'intérieur

  • 21mm de Pin/sapin +32 mm lame d’air +2 LV de (145mm+45mm) +BA13
  • Essai laboratoire: Rw = 55dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 54dB
facade-avec-isolation

Parois séparatives

Parois à simple ossature:

  • 2 BA 13 de 12.5 mm+36mm lame d’air+100mm LV+36mm lame d’air+2BA13 de 12.5mm
  • Essai laboratoire: Rw = 61dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 61dB
parois-separative-a-simple-ossature

Parois séparatives en panneaux massifs contrecollés:

  • Panneau de 94mm d’épaisseur
  • Essai laboratoire: Rw = 34dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 34dB
 
parois-separatives-en-panneaux

Cloison

Cloison plâtre:

  • BA13+45mm LV+BA13
  • Essai laboratoire: Rw = 46dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 46dB
cloison-platre

Paille

  • Enduit 15mm+326 mm de paille+ enduit 15mm
  • Essai laboratoire: Rw = 45dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 45dB
paille

Parpaing creux

Parpaing creux 100 enduit 1 face:

  • 3 parements de 115 mm d’épaisseur
  • Essai laboratoire: Rw = 43dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 42dB
parpaing-1

Parpaing creux 200 enduit 1 face:

  • 3 parements de 215 mm d’épaisseur
  • Essai laboratoire: Rw = 55dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 55dB
parpaing-2

Portes

Porte isophone-portaphone

  • 40 mm portaphone+80mm d’air+40mm isophone
  • Essai laboratoire: Rw = 57dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 58dB
porte-isophone-portaphone

Porte sans joint au sol:

  • Essai laboratoire: Rw = 24dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 24dB

 

porte-sans-joint-au-sol

Toiture

Toiture acier:

  • 5mm de bitume (étancheité)+100mm LV+0.75mm d’acier+80mm d’air+100mm LV+80mm LR+0.75mm d’acier
  • Essai laboratoire: Rw = 55dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 53dB
toiture-acier

Toiture tuile:

  • 10mm de toiture tuile plate+57mm d’air+280mm de LV+BA13
  • Essai laboratoire: Rw = 54dB
  • Calcul AcouS STIFF: Rw = 53dB

 

toiture-tuile

Le logiciel AcouS STIFF® permet de simuler des indices d’affaiblissement acoustique de parois complexes.

Ce tutoriel est une présentation générale du logiciel.

1. Présentation générale du logiciel

2. Simulation de l'indice d'affaiblissement acoustique d'une cloison

Comment simuler l’indices d’affaiblissement acoustique d’une cloison à base de plaques de plâtre et d’isolant avec le logiciel AcouS STIFF® ?

Objectif de la formation :

  • Fournir aux participants les connaissances de base permettant de comprendre le comportement acoustique d’une paroi et de mettre en évidence l’influence des paramètres sur lesquels jouer pour optimiser un ouvrage.
  • Maîtriser l’utilisation du logiciel AcouS STIFF®.

 

Public concerné :

La formation s’adresse à tous les ingénieurs ayant à concevoir ou à prescrire des parois, notamment :

  • les ingénieurs chargés d’études ayant à préconiser des systèmes constructifs
  • les technico-commerciaux chargés de la prescription d’un ouvrage dérivé d’un système catalogue,
  • les ingénieurs d’un service recherche et développement chargés de la mise au point d’une paroi, ou d’un système de montage, ou d’une technologie de fabrication.

 

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter Marion Lorin

AcouS STICS21® (prévision d’isolements acoustiques entre locaux)

Diag LEXD® (prévision des risques auditifs liés à l’exposition du bruit)

AcouS STING® (prévision de niveau de bruit d’impact)

AcouS STIFF® (prévision d’indice d’affaiblissement acoustique)

AcouS PROPA® (modélisation de la propagation acoustique dans les locaux et à l’extérieur)

Services associés

Pour tous nos logiciels, une gamme complète de produits et services est mise à votre disposition :

Un contrat de maintenance

Ce contrat de maintenance permet entre autre : la maintenance du logiciel et de la clé de protection, la livraison des mises à jour du logiciel gratuitement pour les titulaires du contrat de maintenance, l’assistance téléphonique, des remises exceptionnelles sur d’autres logiciels.

Des mises à jour

Chaque année, une nouvelle version contenant des ajouts ou des évolutions des logiciels est à votre disposition.

Journée annuelle d'information et d'échange

Chaque année et pour chaque logiciel, au moins une journée d’information et d’échange est organisée avec les utilisateurs de ces logiciels.

Formations ou séminaires

Nous organisons régulièrement des stages de formation à l’utilisation de ces logiciels en intre entreprise et intra entreprise.

Des prestations de calculs à la demande

Nous pouvons faire sur demande des calculs de simulations acoustique avec l’utilisation d’un de nos logiciels. Vous pourrez bénéficier de ces services gratuitement ou à des conditions très avantageuses moyennant une redevance annuelle.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter

Vous trouverez ci-dessous des réponses à quelques questions que vous vous posez et qui, nous l’espérons vous apporteront les informations recherchées.

Le logiciel permet de modéliser tout type de paroi : cloisons, murs, planchers, toitures.

Oui, les valeurs globales en Rw (C, Ctr), dB(A)/rose, dB(A)/route, et STC sont calculés selon les normes nationales et internationales (ISO 717-1, NFS 31-051, ASTM E413)

Oui, le logiciel permet de calculer des indices globaux américains comme le STC (Sound Transmission Class).

Oui, le logiciel est livré avec une banque de données couvrant les matériaux les plus courants et les plus utilisés en France et en Europe.

Oui, il suffit de créer des parements simples ou poreux dans un fichier à partir de la base de donnée, de donner le nom du composant que l'on souhaite et de renseigner ses caractéristiques physiques (masse volumique, module d'Young et facteur de perte pour les matériaux de type "plaque" et résistivité à l'écoulement de l'air pour les matériaux poreux à pores ouverts).

Oui, ils peuvent être affichés dans les tableaux ainsi que sur les graphes. Ces données sont personnalisables via le menu contextuel "Propriétés" de la fenêtre "Rapports", onglets "Affichage" et "Résultats".

Oui, ils peuvent être affichés sur les graphes via le menu contextuel "Propriétés" de la fenêtre "Rapports", onglet "Affichage".

Oui, il est possible importer vos RE par paquets ou un par un depuis un tableur (comme Excel, Open Office classeur,...); pour cela utiliser le menu contextuel "Coller RE (Import tableur)" de la fenêtre "Explorateur des parois".

Oui il est possible d’intégrer des rapports d’essai acoustique dans AcouS STIFF. Par contre, si le RE d’une toiture est additionné à un R d’un plafond suspendu, l’interaction entre les deux (masse/ressort/masse, réverb cavité, liaison, …) ne sera pas pris en compte, le résultat sera donc faux d’un point vue physique. Je conseille donc de faire la simulation de la toiture (calage calcul mesure à partir du rapport d’essai) et ensuite d’y intégrer un plafond suspendu en dessous en simulation. Exemple : Si la toiture acier est une toiture étanchéité bitume + isolant + acier : simul avec paroi double Ensuite simul avec paroi triple en reprenant les éléments de la paroi double et en intégrant le plafond suspendu. Les additions de valeurs expérimentales et de simulation sont dangereuses et ne peuvent être faites uniquement quand aucune interaction entre les deux éléments n’existe.
Je vous confirme qu’AcouS STIFF® peut modéliser les structures à ossature bois. Les modèles double ou triple ou quadruple permettent d’appréhender ce type de montage. De plus, lorsque que les parements sont directement liaisonnés sur un montant bois de part et d’autre, un modèle de paroi orthotrope combiné aux parois double/triple/quadruple permet de simuler le raidissement des parement par les montants bois. Vous trouverez des comparaisons calcul/mesure d’essai réalisés dans le cadre du projet ACOUBOIS. Merci de cliquer ci-dessous pour voir les exemples pour Paroi séparative et pour Plancher bois. Rapport : 1 Rapport : 2
Pour prendre en compte le fait que le poreux soit décollé de la paroi il faut mettre de l’air de part et d’autre du poreux (image ci-dessous) Ce n’est pas logique mais c’est de cette façon que fonctionne l’objet. Ce qui aura pour effet de supprimer l’adaptation d’impédance entre l’air et la plaque par le poreux. Exemple ci-dessous sur une BA13 avec 50mm de LM devant, avec air en rouge et sans (LM et plaque en contact) en bleu. Il faut bien noter que cet objet permet de simuler un poreux contre une paroi ou décollé de la paroi, typiquement comme un flocage qui peut être en fond de coffrage ou simplement plaqué contre avec des rosaces ou décollé (mince lame d’air) car tenu par un nergalto. Modifier l’épaisseur de la lame d’air n’a pas d’incidence. Il peut permettre de prendre en compte un faux plafond mais s’il y a effet acoustique particulier lié à la hauteur du plénum, cela ne sera pas pris en compte. Par ailleurs, un faux plafond, ce sont des dalles 600*600, plus ou moins renforcées (comportement de poreux pur ou de plaque, cela dépend des produits..) sur une ossature, donc avec des fuites probablement, ce n’est pas tout à fait comparable un panneau ou rouleaux de LM.. donc attention.
On peut prendre en compte le gravier, mais la méthode dépends de si on fait du bruit de choc ou de l’aérien. En aérien, on peut faire du multicouche, donc on mets le CLT sur une couche et le gravier sur un autre. Pour le gravier, on peut mettre la bonne masse volumique et épaisseur. Faut indiquer un module de Young faible de façon à ne pas avoir une fréquences critique dans le spectre d’observation et mettre un facteur de perte assez important, mais de toute façon n’aura pas d’impact vu la position de la fréquence critique que vous allez choisir. Pour le choc, on ne peut pas faire de multicouche, il faut donc créer un plancher équivalent, qui a l’épaisseur total CLT + gravier, la masse surfacique qui est aussi la somme des deux. Il faut conserver le module de Young et le facteur de perte du CLT de départ, voir réajuster le module de Young de surface pour que le plancher EQ est la même fréquence critique que le CLT de départ si elle a vraiment beaucoup bougée.
Pour ce type de modélisations, les tuiles plates n’étant pas étanches, on y introduit un % de fuite (clic droit sur la paroi simple et pourcentage de fuite, environ 1.5 %, calé sur un RE de tuile plate seule), pour les autres paramètres de la tuile plate : épaisseur de 10 mm, masse vol de 600 kg/m3, E = 1.2e10 Pa et facteur de perte 0.005. En terme de facteur de désol, un calage est possible en superposant les courbes RE et simul. Pour intégrer un RE dans STIFF, clic droit dans le dossier ou sur une simul et « insérer Rapport d’essai », double clic sur le RE pour envoyer vers le tableur permettant de renseigner les valeurs. Enfin, pour le recalage en BF, en générale, j’augmente les dimensions des BA13 (x10 des dim réelles) pour considérer un non encastrement des plaques (cf formulation de SEWEL dans le manuel de stage).

En effet le polyuréthane n'est pas renseigné dans la base de donnée. Parfois il joue le rôle de ressort et parfois de masse.. pour ce cas je pencherais pour un ressort si une étanchéité bitume est par dessous et une masse (donc multicouche) si tu as une étanchéité PVC par dessus.

Pour les propriété du PU on peut les trouver dans un rapport d'essai du SNPA concernant les chapes flottantes sur isolant thermique avec ou sans SCAM.

Si la perforation est supérieure à 15%, ne pas prendre en compte la paroi.

Oui, vous pouvez définir des pourcentages de fuite pour les panneaux.

AcouS STIFF® permet de prendre en compte que les transmissions directes par contre nous avons un autre module de calcul appelé AcouS STICS 21® qui est en phase de test qui permet de faire des calculs de transmission latérale.

Oui directement dans le gestionnaire de fichier de Windows comme n’importe quel autre fichier ou en créer un autre avec "Fichier" puis "nouveau fichier" ? Oui.

L’onglet « RE AGEA » est inactif pour le moment car comme expliqué les rapports d’essais sont propriétés des industriels qui les font donc en attendant des accords éventuels ils restent inactifs.
Vous pourrez évidemment rentrer des rapports d’essais en utilisant le menu contextuel voir image suivante, ensuite pour saisir les valeurs double cliqué sur l’intitulé du rapport d’essai ainsi crée. Vous pouvez aussi vous référer au manuel qui vous indique la marche à suivre page 41.

Oui, vous avez à votre disposition après le téléchargement des manuels et didacticiels sur chaque logiciel. 

Après l’installation pour la première fois le fichier (DEMO.sia) se retrouve dans ce répertoire: C:\Users\......\AppData\Roaming\GAMBA Acoustique et Associés\STIFF_FR\Data Pour y accéder aller dans la barre de Windows appuyer sur la touche Windows et taper « %appdata% » A l’ouverture de fenêtre explorateur de fichier suivant C:\Users\......\AppData\Roaming Choisissez le dossier GAMBA Acoustique et Associés\STIFF_FR\Data et votre fichier « demo.sia » par défaut se trouve dans cette répertoire (image ci-dessous) Et puis vous pouvez ouvrir ou créer d’autres fichiers avec le suffixe « .sia » avec le menu fichier comme un fichier standard.
Concernant cette question, plusieurs points :
  • AcouS STIFF® : indice d’affaiblissement acoustique
    • Si vous avez un rapport d’essai de R d’un faux-plancher sur béton, vous pouvez le recaler (de préférence en utilisant le deltaR pour appréhender plus facilement le facteur de désolidarisation)
    • Ensuite vous pouvez recréer une paroi double en y intégrant un plancher bois OSB à la place du plancher béton en conservant l’ensemble des autres paramètres
  • AcouS STING® : niveau de bruit de choc
    • Vous pouvez recaler un deltaL de faux-plancher sur plancher béton à partir du module revêtement flottant que vous pourrez réinjecter sur n’importe quel plancher dit inerte (béton, hourdis, dalle alvéolée, prédalle, …). Par contre vous ne pourrez pas le mettre sur un plancher bois OSB (même en prenant ce dernier à partir d’une valeur expérimentale car non simulable en Ln pour l’instant)

PRESTATIONS

NOUS DÉCOUVRIR

INFORMATIONS

COORDONNÉES

INSCRIPTION

Les équipes de Gamba sont à votre écoute. Envoyez-nous un message avec le formulaire ci-dessous ou appelez nous.

Les fondamentaux et l'optimisation de AcouS STIFF®

TARTIF
Prochaines sessions
Lieu de formation
Société *
Adresse *
Code postal *
Ville *
Téléphone *
Nom et prénom du responsable formation
E-mail du responsable formation *
Activité de l'entreprise *
Merci de nous indiquer par quel moyen vous avez connu notre centre
Précisions

Une question ? Gamba vous apporte la solution.

IDENTIFICATION