Nos prestations

État initial, études prévisionnelles, contrôle en cours de chantier et contrôle final, retrouvez toutes nos prestations ci-dessous.

Triangle

CARACTÉRISATION DES SOLS

Prévoir les niveaux vibratoires sur un site nécessite de connaître les caractéristiques des couches du sol, depuis la source de vibrations jusqu'aux fondations des bâtiment, notamment les célérités de propagation des ondes dans chacune des couches.

Lorsque la source de vibrations existe en surface (ligne de tramway par exemple), il suffit de mesurer la propagation vibratoire grâce à des capteurs disposés tout au long du chemin de propagation.

Lorsque la source n'existe pas encore, ou qu'elle se situe en profondeur (métro par exemple), des essais de type MASW, améliorés pour une approche ingénierie (outil Jord développé par Acouphen), permettent de déterminer les caractéristiques recherchées. Ces essais reposent sur l"excitation du sol par un marteau à capteur de force et l'analyse des ondes qui se propagent entre l'excitation et les capteurs disposés sur la surface étudiée.

Pour améliorer les performances de la technique, le bruit de fond vibratoire naturel est utilisé pour pousser les analyses vers de plus grandes profondeurs (30 à 50 m).

Les techniques que nous utilisons donnent des résultats plus pertinents et pour des coûts bien moindres que des techniques de type cross-hole ou carottage.

Essais MASW

Essais MASW

Triangle

BRUIT ET VIBRATIONS AU PASSAGE

Les mesures au passage ont vocation à permettre de confirmer que, sur les plans acoustique et vibratoire, une ligne respecte les exigences qui ont été fixées dans le cadre du marché.

Les mesures vibratoires peuvent être effectuées en pied de bâtiment ou dans les locaux eux-mêmes.

Triangle

RUGOSITE DU RAIL

La rugosité est un paramètre déterminant de la génération des vibrations dans le sol. Elle peut également être à l'origine de graves dysfonctionnements de la plateforme, jusqu'à des dégradations du matériel roulant. Maîtiriser la rugosité des rails est donc un élément important dans la bonne gestion d'une ligne.

Nous réalisons des mesures à l'aide d'un chariot de type APT-RSA, conforme aux normes ISO 3095 et EN 13231-3. Les résultats peuvent être utilisés en tant que tel ou être introduits dans nos modèles de prévision (dBTrack - Siprovib), pour identifier l'origine d'un problème vibratoire (s'agit-il d'un problème de pose de voie ou d'usure ondulatoire ?).

Règle de rugosité

Règle de rugosité

Triangle

CONTRÔLE VIBRATOIRE DE POSE DE VOIE

Cette prestation consiste à vérifier par la mesure, en cours de chantier, que le système anti-vibratile apporte bien les atténuations vibratoires attendues. La vérification se fait en général à l'aide d'un marteau d'impact équipé d'un capteur de force et d'un certain nombre d'accéléromètres disposés en amont et en aval du système anti-vibratile.

La perte par transmission est une des grandeurs mesurées, établie à partir des mobilités de transfert.

Contrôle de performance vibratoire, à l'aide d'un marteau de choc

Contrôle de performance vibratoire, à l'aide d'un marteau de choc

Triangle

MODÉLISATIONS ACOUSTIQUES ET VIBRATOIRES

  • Réalisation d’études d’impact acoustique et vibratoire.
  • Optimisation d'écrans acoustiques
  • Identification de Points Noirs du Bruit
  • Optimisation des types de pose de voie.

Logiciels utilisés : dBTrack, Siprovib, Mefissto, Cadnaa.

Modélisation par éléments finis

Modélisation par éléments finis

Triangle

ÉCRANS ACOUSTIQUES

  • Expertise et missions d'assistance en phase de conception et de réalisation d'écrans acoustiques
  • Dimensionnement acoustique des ouvrages en partenariat avec les bureaux d'études structures
  • Réception acoustique selon les normes NF S 31 089, NF EN ISO 9613-5 et NF EN ISO 9613-6.
Ecran acoustique

Ecran acoustique

Triangle

GESTION ET MONITORING CHANTIERS

Gestion prévisionnelle des chantiers, surveillance acoustique et vibratoire, sur un jour ou un an, consultez-nous.

Chantier de terrassement

Chantier de terrassement

Pour être tenu informé, inscrivez vous à la Newsletter :

Back to top