BLOG

Trouvez l'assistance indispensable à un pilotage "bruit" en toute sérenité

lun. 29 mars 2021

La mission première du bureau d'étude acoustique est de faire du conseil. Cela passe potentiellement par des études acoustiques, mais pas seulement ! Prenons un grand groupe industriel : les études acoustiques ne devraient être que l'ultime étape et pas le point d'entrée. Ce dont l'industriel a besoin, c'est d'un processus d'accompagnement, au cours duquel le consultant prend connaissance des sujets, les soupèse, les trie, les hiérarchise et finalement convient avec son client industriel des suites à donner :

  • tel projet d'extension est à enjeu fort (ça n'avait pas été identifié et il faut mobiliser l'équipe projet avant qu'il ne soit trop tard...) ;
  • tel investissement ne se justifie pas sur le plan acoustique (tant mieux, des économies à la clé...) ;
  • pour tel site en difficulté avec l'administration, il faut négocier un nouvel arrêté préfectoral, l'actuel étant inutilement restrictif ;
  • et finalement pour le projet de nouvel incinérateur, il faut effectivement faire une étude acoustique (mesures, modélisations 3D, rédaction de cahier des charges, etc.).

Que gagne le groupe industriel à se faire accompagner ainsi ? La vision centrale des enjeux et des actions à mener, l'anticipation nécessaire à la bonne gestion du temps et de l'argent, l'amélioration de sa performance en matière de conditions de travail et d'environnement, une diminution des conflits et des risques, la satisfaction de faire beaucoup mieux avec beaucoup moins. Il passe ainsi de la stratégie "pansements et antalgiques" à une stratégie de "vie plus saine".

En résumé :

  • bénéficiaires : les décideurs
  • service rendu : assistance au pilotage et à l'affectation des efforts
  • bénéfices pour l'industriel : économies, réussite des projets, RSE boostée
  • modalités : un consultant affecté, des réunions régulières pour passer en revue tous les sujets, des études seulement si nécessaire.

Comment mettre en œuvre cet accompagnement ?

Très simple, il suffit de convenir d'un volume d'accompagnement sous forme de nombre de jours annuels destinés à faire ensemble ce travail d'analyse et d'orientation des stratégies et des efforts. Pour un grand groupe industriel international, l'accompagnement peut représenter 10 à 20 journées par an (à discuter évidemment) et il est possible d'ajouter des prestations complémentaires le cas échéant, pour des réunions institutionnelles, des présentations auprès de la direction générale, pour la présence à des réunions à fort enjeu (CSE, association de riverains, etc.). À la carte donc.

Cette offre, nous l'avons appelée "QUIET", parce qu'elle permet aux décideurs de manager en toute tranquillité, dans le calme et la sérénité.



                Triangle
            

Pour être tenu informé, inscrivez vous à la Newsletter :

Back to top